La Caravane « Maroc-Innov », une initiative permettant aux porteurs de projets et d’idées de démontrer le potentiel de leurs idées innovantes a fait escale, lundi à Youssoufia, 4ème étape d’un périple l’ayant conduit dans un premier temps, respectivement, aux provinces d’Essaouira, des Rhamna et de Chichaoua.

Inscrite dans le cadre de la mise en oeuvre du Programme d’Amélioration du Revenu et de l’Inclusion Economique des jeunes, cette Caravane est initiée par la Fondation de Recherche, de Développement et d’Innovation en Sciences et Ingénierie (FRDISI), en partenariat avec l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH), et bénéficie du concours de moult partenaires.

Au niveau de la province de Youssoufia, ce sont quelque 101 projets ou idées au minimum qui devront tirer profit d’un programme d’accélération visant à développer les projets, dont au moins 24 projets créeront des Startups et bénéficieront d’un accompagnement durant 2 ans.

La Caravane, qui s’étalera sur 4 jours, permettra aux porteurs de projets et d’idées de démontrer le potentiel de leurs idées innovantes devant un jury d’experts marocains, bénéficier d’avis expérimentés de la formation et de l’accompagnement, retenir l’attention des investisseurs, et de faire passer ces idées à un niveau supérieur en créant leurs propres startups.

La participation est ouverte à toutes les personnes au niveau de la province de Youssoufia ayant une idée, une initiative, un produit ou service d’aspect technique et d’innovation répondant à un défi social ou une problématique de développement durable ou d’accès aux services dans les différents domaines : Santé, Education, Environnement, Agriculture, Energies renouvelables, Technologie, Artisanat et Service.

Lors de cette étape, la Caravane “Maroc- Innov” sillonnera les sièges de l’OFPPT et de l’ANAPEC, les lycées techniques, la direction provinciale d’artisanat, la direction provinciale de l’agriculture et la direction provinciale des eaux et forêts, ainsi que toutes les annexes administratives de la province d’El Youssoufia à savoir, les Pachaliks de Youssoufia et d’Echamaia ainsi que les communes de Khoualka, Rass l’Aïn, Tiamim, Sbiaat, Kentour, Ighoud, Sidi Chiker, Ajdour et de Jnan Bouih.

Ainsi, dans le cadre de la concrétisation de la philosophie de l’INDH notamment, son volet inhérent à l’amélioration du revenu et l’inclusion économique des jeunes, tel qu’inscrit dans le cadre de la 3è phase de l’Initiative de ce chantier social, une rencontre de sensibilisation et de promotion de l’esprit entrepreneurial et du leadership d’affaires, a été organisée lundi à Youssoufia en présence notamment, du gouverneur de la province, M. Mohamed Salem Essabti, des représentants de la Caravane “Maroc-Innov”, de chefs des services extérieurs, d’opérateurs économiques, de partenaires de la Caravane, des acteurs de la société civile et d’autres personnalités.

Intervenant à cette occasion, M. Essabti a rappelé le contexte dans lequel se tient cette rencontre notamment, l’activation du programme d’amélioration du revenu et d’inclusion économique des jeunes prévu dans le cadre de la 3è étape Phase de l’INDH (2019-2023), dont le coup d’envoi a été donné par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le 19 septembre 2018.

Dans la foulée, le gouverneur a loué l’importance de cette rencontre qui rassemble une pléiade de cadres, de compétences et d’entreprises civiles pour trouver des solutions à la problématique de chômage et assurer un accompagnement des petites entreprises aux ambitions grandes.

M. Essabti a, par la même occasion, mis en avant les réalisations importantes accomplies dans le cadre de ce chantier Royal d’envergure depuis son lancement en 2005. Des projets qui illustrent le génie marocain et qui ont eu un impact positif en termes d’amélioration des conditions de vie de la population.

Il a tenu à indiquer aussi que par le biais de cette Caravane l’objectif est de donner un coup d’accélérateur aux mesures tracées dans le cadre de la 3è phase de l’INDH en vue de réaliser les objectifs escomptés à travers la promotion de l’élément humain et le lancement d’une nouvelle génération d’initiatives génératrices de revenu et créatrices de l’emploi, via un changement de la culture basée sur l’assistance et l’appui aux jeunes en vue d’obtenir l’opportunité d’un premier emploi.

Le délégué du président de la FRDISI, le professeur Hicham Medromi, a, quant à lui, donné un aperçu exhaustif sur cette Fondation, le contexte de sa création ainsi que ses objectifs, mettant en avant ses grandes réalisations, ses champs d’intervention ainsi que sa méthodologie en matière d’accompagnement des bonnes initiatives dans le domaine de l’entrepreneuriat.

Il a, en outre, mis l’accent sur la mobilisation accrue des organisateurs et de tous les partenaires associés en vue de garantir à cette Caravane toutes les conditions de succès.

Quant aux différents représentants des partenaires de ladite Caravane, ils ont mis en avant la pertinence de cette initiative sociale et humaine de par les multiples opportunités de réussite qu’elle offre, invitant les jeunes à saisir cette belle initiative pour traduire leurs idées en projets rentables.

Par la même occasion, l’assistance a été conviée à suivre un exposé détaillé de la Division de l’Action Sociale (DAS) relevant de la province de Youssoufia sur le Programme d’insertion économique des jeunes et d’amélioration du revenu, ainsi que sur les différentes mesures prises dans ce sens à l’échelle du territoire de ladite province.

Bouton retour en haut de la page
Fermer