Les États-Unis se sont félicités mercredi de la signature de l’accord de Riyad entre le gouvernement de la République du Yémen et le Conseil de transition du sud.

“Nous espérons que, grâce à cet accord, toutes les parties travailleront de concert pour mettre fin au conflit et instaurer la paix et la stabilité que mérite le peuple yéménite”, a indiqué, dans un communiqué, la porte-parole du département d’Etat, Morgan Ortagus.

“Nous remercions le prince héritier saoudien Mohammed Bin Salman et le gouvernement saoudien, le président Hadi et son gouvernement ainsi que le gouvernement des Émirats arabes unis pour avoir facilité la conclusion de cet accord fondamental qui soutiendra les efforts déployés par l’ONU pour parvenir à un règlement politique global”, a ajouté Mme Ortagus.

“Hier, la gouvernement de la République du Yémen et le Conseil de transition ont démontré l’esprit de compromis dont toutes les parties ont besoin pour parvenir à une solution durable”, a-t-elle relevé, soulignant que “les États-Unis exhortent les parties à adhérer à l’application de cet accord”.

“Nous continuerons à travailler avec nos partenaires internationaux pour apporter la paix, la prospérité et la sécurité au Yémen”, a conclu la porte-parole du département d’Etat.

Bouton retour en haut de la page
Fermer