nt7arko-VF

Le magazine “Women Sports Africa”, premier média 100% femmes et sport, est désormais gracieusement distribué dans 26 pays d’Afrique francophone, annonce  l’équipe de ce hub multimedia.

Quatre ans après le lancement réussi en France de “Women Sports”, dédié intégralement aux femmes et au sport avec plus de 5 millions de lectrices trimestrielles, une version continentale africaine de ce magazine voit le jour : “Women Sports Africa”, indique un communiqué de l’équipe éditoriale.

Ce magazine de 84 pages est diffusé gratuitement dans 26 pays d’Afrique francophone en versions papier et numérique grâce à un dispositif inédit pour faciliter l’accès au plus grand nombre, avec l’appui d’un réseau de 20 puissants partenaires dont des fédérations sportives, ONG, médias….

“Women Sports Africa”, qui se veut un magazine des femmes dynamiques, sportives et engagées dans la société, traite du sport au féminin sous toutes ses moutures : sport plaisir, bien-être et santé, focus sur les championnes africaines, empowerment par le sport avec des portraits de femmes d’influence, éducation et émancipation par le sport avec un coup de projecteur sur les belles initiatives sociétales au profit des femmes et jeunes filles africaines.

Dans un éditorial du numéro inaugural du magazine (juillet-décembre 2020), l’ex championne olympique, Nawal El Moutawakel, souligne l’importance du sport comme “formidable outil pour promouvoir l’égalité des sexes, la mixité, l’émancipation et la modernité”.

Tout en se réjouissant du nombre croissant de sportives participant aux grandes compétitions internationales, Mme El Moutawakel met en exergue le rôle du sport dans le cœur de la société, puisque la pratique sportive “permet aux femmes et aux filles d’apprendre le travail d’équipe, la résilience et la confiance en soi”.

L’ancienne gloire olympique soutient que “cette formidable opportunité d’autonomisation” permet aux femmes de braver les stéréotypes de genre et normes sociales. “La femme sportive est l’incarnation de la femme autonome, dynamique, persévérante et compétente”, estime Mme El Moutawakel.

Pour preuve, se réjouit-elle, le nombre de sportives participant aux grandes compétitions internationales ne cesse de croître, relevant qu’aux prochains Jeux Olympiques (JO) de Tokyo, 49 PC des athlètes seront des femmes et pour la première fois dans l’histoire des JO d’été, il y aura une pleine représentation des sexes au sein des 206 délégations et de l’équipe olympique des réfugiés qui y participeront.

Pour sa part, la présidente de “Women Sports Africa”, Mme Naïma El Guermah note que les femmes en Afrique contribuent au développement économique et aux grands changements sociétaux de leurs pays, soulignant que le sport est “sans conteste émancipateur, et surtout facteur de tolérance, d’épanouissement et de partage”.

Dans son premier numéro, “Women Sports Africa” offre à ses lectrices et ses lecteurs une interview exclusive de la présidente des premières Dames d’Afrique, Mme Antoinette Sassou Nguesso.

Et dès 2021, “Women Sports Africa” sera décliné en éditions nationales et s’accompagnera d’une web TV et d’un dispositif événementiel inédit.

Outre le Maroc, le magazine est distribué en Algérie, au Bénin, au Burkina Faso, au Burundi, au Cameroun, en Centrafrique, aux Comores, en Congo RC, en Congo RDC, en Côte d’Ivoire, au Djibouti, au Gabon, en Guinée, en Guinée Equatoriale, à Madagascar, au Mali, à Maurice, en Mauritanie, au Niger, au Rwanda, au Sénégal, aux Seychelles, au Tchad, au Togo et en Tunisie.

nt7arko-VA
Bouton retour en haut de la page
Fermer