Washington, 24/07/2019 (MAP), Les Etats-Unis ont annoncé avoir sanctionné une entreprise chinoise, Zhuhai Zhenron Company Limited, accusée de s’être procurée du pétrole iranien.
“Aujourd’hui, les États-Unis prennent de nouvelles mesures dans le cadre de notre campagne de pression économique maximale contre le régime iranien en imposant des sanctions à la société chinoise Zhuhai Zhenrong Company Limited et à son dirigeant pour avoir sciemment acheté ou acquis du pétrole iranien, contrairement aux sanctions américaines”, a indiqué dans un communiqué le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo.
La société chinoise est accusée par Washington de s’être “sciemment engagée dans une transaction importante pour l’achat ou l’acquisition de pétrole brut iranien. La transaction en question a eu lieu après l’expiration de l’Exception de réduction significative (SRE) de la Chine le 2 mai 2019”.
“Entre autres choses, l’imposition de ces sanctions bloque tous les biens et intérêts de Zhuhai Zhenrong Company Limited qui se trouvent aux États-Unis ou sont en la possession ou sous le contrôle d’une personne américaine, et prévoit que ces biens et intérêts ne puissent pas être transférés, payés, exportés, retirés ou autrement traités”, a précisé M. Pompeo.
En outre, les États-Unis imposent plusieurs restrictions ainsi qu’une interdiction d’entrée aux États-Unis à Youmin Li, un haut cadre et principal dirigeant de Zhuhai Zhenrong Company Limited, a ajouté le secrétaire d’Etat, notant que pour mettre en œuvre cette action, le département du Trésor a inscrit Zhuhai Zhenrong Company Limited et Youmin Li sur la Liste des ressortissants de pays spécialement désignés et des Personnes bloquées.
“Nous avions dit que nous appliquerions pleinement nos sanctions et nous soutenons cela par des actions concrètes. L’annonce faite aujourd’hui aidera à priver le régime d’un revenu critique pour financer le terrorisme dans le monde, s’engager dans des conflits étrangers et faire progresser le développement de ses missiles balistiques”, a souligné le chef de la diplomatie américaine. 

Bouton retour en haut de la page
Fermer