Le secrétaire d’Etat américain Michael Pompeo a jugé “inacceptable” la reprise des violences au Yémen après une période de réduction significative des combats, appelant toutes les parties à la retenue.

“Le gouvernement américain est alarmé par la reprise des violences au Yémen. Au cours des dernières semaines, les efforts de désescalade ont entraîné une réduction significative des combats et montré au peuple yéménite qu’une fin des hostilités est possible”, a rappelé le chef de la diplomatie américaine dans un communiqué.

Cependant, “la reprise des combats est inacceptable et menace de saper ces progrès durement gagnés”, a-t-il relevé, notant qu’elle produit également une instabilité que “les groupes terroristes et autres acteurs malveillants peuvent exploiter à leurs propres fins, au détriment du peuple yéménite et de la région dans son ensemble”.

Les Etats-Unis appellent toutes les parties à accorder la priorité aux besoins du peuple yéménite et à “revenir immédiatement à la retenue”, a déclaré M. Pompeo, soulignant que “les Houthis doivent cesser les attaques sur le territoire saoudien”.

“La désescalade est un tremplin essentiel pour les efforts de l’envoyé spécial des Nations Unies Martin Griffiths visant à amener les parties au Yémen à un règlement politique”, a-t-il relevé, notant que “les États-Unis continueront de travailler avec leurs partenaires internationaux pour apporter la paix, la prospérité et la sécurité au Yémen”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer