Un total de 58 laboratoires de recherche ont été accrédités dans les douze établissements de l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah (USMBA) de Fès, dans le cadre de sa politique de valorisation de la recherche scientifique, a indiqué son président, Redouane Mrabet.

S’exprimant lors d’une rencontre sur les nouveaux appels d’offre relatifs aux projets de la recherche scientifique et d’innovation, M. Mrabet a mis en valeur le rôle ”fondamental” que jouent les responsables de laboratoires, à travers l’encadrement des recherches et des publications scientifiques, préconisant l’établissement de partenariats et de conventions avec des universités nationales et internationales, ainsi que des acteurs socio-économiques.

Il aussi souligné que cette rencontre s’inscrit sans le cadre de la mise en œuvre des recommandations des assises de la recherche scientifique, organisées en 2018, lesquelles ont insisté sur le renforcement de la communication, l’encouragement des chercheurs, la restructuration de la recherche scientifique et l’appui de son financement, outre l’ouverture sur l’environnement international et l’amélioration de la qualité de la production.

M. Mrabet a noté que l’université a pris des décisions ”stratégiques” pour la relance de la recherche scientifique et l’innovation et l’encouragement des publications internationales indexées, des articles scientifiques et des brevets d’invention, relevant que la pandémie de la Covid-19 a montré l’importance ”cruciale” de la recherche scientifique.

Mettant l’accent sur la publication de nombreuses recherches importantes dans divers domaines en rapport avec la pandémie, il a rappelé que l’USMBA œuvre au financement des projets de la recherche scientifique et d’innovation selon une batterie de mesures d’évaluation.

De son côté, le vice-président de l’Université, Brahim Akdim, a présenté le bilan des décisions du Conseil de l’USMBA qui ont été prises pour développer la recherche scientifique et l’innovation, dont l’amélioration de la production scientifique et la qualité, l’ouverture sur l’environnement extérieur, le renforcement du rayonnement de l’Université, ainsi que l’augmentation du nombre de publications dans les revues internationales indexées, outre l’encouragement des brevets d’invention.

Cette rencontre, à laquelle ont participé des chercheurs-universitaires ainsi que des experts de la direction de la recherche scientifique et de la coopération du ministère de tutelle et de l’université Mohammed VI Polytechnique de Benguérir, a été marquée par la présentation du programme de financement des projets de recherche, dans le cadre de la coopération maroco-allemande, ainsi que d’autres recherches de développement dans divers domaines.

Bouton retour en haut de la page
Fermer