L’économie américaine s’est contractée de 4,8% au premier trimestre 2020, alors que la pandémie de coronavirus a contraint des millions d’Américains au chômage et des milliers d’entreprises à travers le pays à fermer, selon des données publiées mercredi par le Département du commerce.

Le produit intérieur brut (PIB) américain a chuté à un taux annuel de près de 5% depuis le premier trimestre de 2019, après avoir augmenté de 2,1% au cours des trois derniers mois de 2019 au milieu de la dévastation économique causée par la pandémie et des mesures drastiques pour la contenir.

Il s’agit du premier trimestre de croissance négative du PIB aux États-Unis depuis la même période en 2014.

Au cours du trimestre en cours, l’économie devrait se contracter encore davantage. Même si certains États commencent à rouvrir, les experts estimant qu’il faudra un certain temps avant que les niveaux d’activité ne reviennent à leur niveau d’avant l’épidémie.

Pour pallier à la crise, le Congrès a adopté une série de plans de sauvetage de plus de 2,7 billions de dollars sous formes de chèques directs aux Américains et de prêts non remboursables aux petites entreprises afin de les aider à maintenir leur masse salariale.

Bouton retour en haut de la page
Fermer