La Réserve fédérale (Fed) a réduit mardi le taux d’intérêt de référence américain d’un demi-point de pourcentage, soit la plus forte baisse depuis la crise financière, signalant que les banques centrales mondiales sont prêtes à agir pour contenir les retombées économiques du coronavirus.

“Les fondamentaux de l’économie américaine restent solides”, a déclaré le comité de fixation des taux de la Fed dans un communiqué. “Cependant, le coronavirus présente des risques évolutifs pour l’activité économique”, poursuit-on.

“Le Comité suit de près les développements et leurs implications pour les perspectives économiques et utilisera ses outils et agira de manière appropriée pour soutenir l’économie”, souligne le communiqué.

L’objectif de la Fed pour son principal taux d’emprunt se situe désormais entre 1% et 1,25%, ce qui est déjà bas par rapport aux normes historiques.

Les dirigeants de la Fed ont voté à l’unanimité en faveur de cette baisse. Cette décision très inhabituelle survient dans la foulée de la baisse des taux d’autres banques centrales de par le monde et des appels du président Donald Trump à une “grande” baisse des taux de la Fed.

Bouton retour en haut de la page
Fermer