L’économie américaine a enregistré sa plus faible croissance annuelle du PIB en trois ans l’an dernier, à 2,3%, sur fond de ralentissement de l’économie mondiale et de tensions commerciales.

Selon les données dévoilées jeudi par le département du Commerce, les Etats-Unis ont connu une croissance à 2,1% lors des trois derniers mois de 2019, un chiffre supérieur aux attentes des experts, écartant ainsi les risques d’une récession.

Les chiffres de croissance annuelles sont toutefois bien en deçà des prévisions de la Maison Blanche qui avait tablé sur une croissance à 3% après l’importante réduction fiscale offerte en 2017 aux entreprises et aux plus riches par l’administration Trump.

L’économie américaine est largement tirée par les dépenses de consommation, et les ménages américains ont continué d’acheter des biens à un rythme soutenu. De nombreux sondages et enquêtes montrent que la confiance des consommateurs est élevée car les Américains pensent qu’il est facile d’obtenir un emploi et que leurs revenus devraient rester identiques ou s’améliorer dans les mois à venir.

La plupart des économistes affirment que les perspectives pour 2020 sont positives, compte tenu d’un marché du travail américain solide, du récent règlement partiel du différend commercial avec la Chine et de la baisse des taux d’intérêts opérée par la Réserve fédérale à la fin de l’année dernière.

Bouton retour en haut de la page
Fermer