Le juge d’instruction du tribunal de première instance de Marrakech a décidé, lundi, de poursuivre en état de liberté la chanteuse marocaine (D.B) et sa soeur (I.B) dans une affaire de chantage présumé, a indiqué une source bien informée.

Les mises en cause sont poursuivies pour “participation à l’accès frauduleux au système de traitement informatique des données et diffusion d’images et de déclarations d’autrui sans son consentement, dans le but de nuire ou de diffamer”, a précisé la même source.

Le juge d’instruction a, en outre, décidé le dépôt d’une caution de 400.000 dhs par D.B et sa soeur.

Bouton retour en haut de la page
Fermer