Quelque 1.215 tests seront effectués au niveau de la préfecture de Skhirat-Témara, dans le cadre de l’opération de dépistage de l’infection au SARS-CoV-2 menée parmi les collégiens et lycéens dans six régions, afin d’estimer le niveau de circulation du virus chez la population de moins de 18 ans et de caractériser génétiquement les variants circulants.

Lancée, mercredi, au niveau de la préfecture de Skhirat-Témara, cette opération est menée par le ministère de la Santé, en étroite collaboration avec le ministère de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et ce, suite à l’apparition de nouveaux variants dudit virus, caractérisés par une plus grande transmission parmi les jeunes.

Elle concernera 30.000 collégiens et lycéens au niveau des régions de Casablanca Settat (10.000 élèves) et Rabat-Salé-Kénitra, Tanger-Tétouan-Al Houceima, Fès-Meknès, Marrakech-Safi et Souss-Massa (4.000 élèves par région).

Selon le chef de service des établissements de santé à la délégation préfectorale de la santé Skhirat-Temara, Ali Malki quelque 4.000 tests de dépistage seront effectués au niveau de la région Rabat-Salé-Kénitra, dont 1.215 dans la préfecture de Skhirat-Témara.

Dans une déclaration à la MAP, à l’occasion du lancement de l’opération au lycée qualifiant Abdellah Chefchaouni à Témara, le responsable a souligné que la campagne revêt une importance primordiale compte tenu de la transmission importante des nouveaux variants de la Covid-19 chez les jeunes.

De son côté, le directeur du lycée qualifiant Abdellah Chefchaouni, Mohamed Chliyah a assuré que les élèves sont conscients de la gravité de cette pandémie et adhèrent aux mesures sanitaires et gestes barrières mis en place par les autorités gouvernementales pour limiter la propagation de la Covid-19, ainsi que des nouveaux variants du virus.

L’opération de dépistage des nouveaux variants du virus SARS-COV-2 concerne quelque 250 élèves du lycée qualifiant Abdellah Chefchaouni, a-t-il fait savoir, ajoutant que cette initiative a été accueillie par une mobilisation dynamique de la part de tous les élèves.

Dans une circulaire adressée aux directeurs régionaux de la santé, le ministère a appelé à procéder à la collecte et l’acheminement des prélèvements vers les laboratoires désignés, conformément aux procédures détaillant les aspects techniques, opérationnels et éthiques communiquées par la direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies.

Bouton retour en haut de la page
Fermer