Le Conseil provincial de Khémisset a approuvé, lundi, le projet de construction d’un noyau universitaire à Khémisset, pour un coût global de 90 MDH.

Selon le Conseil provincial, ce projet, qui vise à développer l’infrastructure dédiée à l’enseignement supérieur et à la recherche scientifique, est le fruit d’un partenariat entre le Conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra, le Conseil provincial de Khémisset, le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et l’université Mohammed V de Rabat.

Le financement de ce projet sera assuré par le Conseil de la région, à hauteur de 30 MDH, le Conseil provincial de Khémisset (30 MDH) et le ministère de tutelle et l’université Mohammed V de Rabat (30 MDH).

Le Conseil de la région avait approuvé, lors de sa session ordinaire en mars dernier, ce projet qui s’inscrit dans le cadre du programme de développement régional adopté en juillet 2017.

Ce programme intervient dans le cadre des efforts déployés par le Conseil de la région pour la promotion du secteur de l’enseignement, à travers la mise en œuvre de projets de qualité, dont l’équipement des classes du primaire, la construction d’écoles communales et l’équipement sanitaire des établissements d’enseignement.

Il porte, aussi, sur la contribution à la construction d’une faculté multidisciplinaire à Sidi Kacem et l’organisation de forums d’orientation universitaire et professionnelle et de lutte contre l’analphabétisme fonctionnel.

Bouton retour en haut de la page
Fermer