Un candidat ultra-conservateur a annoncé dimanche son intention de défier Donald Trump pour l’investiture républicaine en vue de l’élection présidentielle de 2020.

Joe Walsh, ancien membre du Congrès issu de l’Etat de l’Illinois, et animateur radio réputé dans les cercle du Tea Party, a fait part de ses ambitions lors d’une interview sur la chaîne ABC où il s’est livré à une critique acerbe contre le Locataire de la Maison Blanche.

“Je suis candidat car il est incompétent. Il faut que quelqu’un se dévoue”, a expliqué le candidat de 57 ans qui a choisi comme slogan de campagne: “Sois courageux.”

Avant M. Walsh, l’ancien gouverneur du Massachusetts Bill Weld avait également fait part de son intention de se lancer dans la course à l’investiture républicaine dans laquelle Trump reste largement favori.

Selon les analystes, l’entrée en lice du deuxième candidat, bien que n’ayant que peu de chances d’obtenir le ticket républicain, est l’expression d’un certain malaise dans des cercles du parti face à la politique menée par l’administration Trump.

Figure de proue du mouvement ultraconservateur du Tea Party, Joe Walsh était l’un des fervents militants contre l’ancien président Barack Obama qu’il avait vivement critiqué pour ses dépenses de santé et son plan de relance économique.

Les positions de ce mouvement sur le plan économique et son discours anti-immigration ont jeté les bases pour l’élection de Donald Trump en 2016, dont M. Walsh fut aussi un grand soutien.

Les derniers sondages attestent que le Locataire de la Maison Blanche bénéficie du soutien de la grande majorité des électeurs républicains, ce qui rend peu probable le scénario de le voir privé, au sein de son parti, d’une seconde candidature.

Bouton retour en haut de la page
Fermer