L’université Hassan II de Casablanca (UH2C) a annoncé la tenue, en mars dernier, des assises de la recherche scientifique pour fédérer toutes ses composantes et asseoir des structures de recherche performantes, évolutives et bien consolidées.

Cette structuration vise la prise d’un ensemble de mesures pour soutenir la recherche scientifique, augmenter son rendement et la visibilité de l’université, indique un communiqué de UH2C, notant que la recherche scientifique et l’innovation technologique et sociale constituent à la fois une priorité nationale, un défi et un choix stratégique de base pour un développement global.

Face à ce défi, l’UH2C œuvre pour une restructuration efficace afin d’instaurer un cadre moderne et nécessaire pour mobiliser et mutualiser toutes les ressources humaines, scientifiques, techniques et matérielles nécessaires pour faire de la recherche scientifique et de l’innovation technologique et sociale un vecteur de développement de cette université, et par voie de conséquence répondre aux besoins des priorités nationales.

Etant donné que l’UH2C jouit d’un référencement important par rapport à ces indicateurs, et dans le souci de maintenir ces performances et de les améliorer davantage, sa vision et stratégie réservent une place centrale aux aspects organisationnels, tout en préservant et en renforçant les structures efficientes actuelles et en offrant de nouvelles opportunités pour des nouvelles structures afin d’aboutir à des masses critiques permettant d’évoluer rapidement vers l’excellence et être capable de réagir efficacement face aux appels à projets de qualités aux échelles nationale et internationale.

Trois ateliers ont été organisés, à cette occasion, à savoir “Structuration de la recherche scientifique dans les Laboratoires et CEDoc et formations doctorales dans le domaine des lettres, sciences humaines, art et sciences de l’éducation”, “Structuration de la recherche scientifique dans les Laboratoires et CEDoc et formations doctorales dans le domaine des sciences juridiques, économiques, sociales et gestion”, et “Structuration de la recherche scientifique dans les Laboratoires et CEDoc et formations doctorales dans le domaine des sciences, techniques, ingénierie et sciences médicales”.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer