Le gouvernement allemand a fait part de son souhait de la conclusion d’un accord sur le plan de relance européen de 750 milliards d’euros pour faire face au Covid-19 avant fin juillet.

“Le mieux serait que nous parvenions à un accord avant la pause estivale” des institutions européennes fin juillet, a souligné la chancelière allemande, Angela Merkel, au Parlement.

L’Europe doit “agir rapidement et de manière décisive” pour minimiser les dégâts et relancer les économies de la zone, a relevé Mme Merkel, précisant que si l’accord est adopté avant fin juillet, le Parlement européen et les parlements nationaux auraient le temps de le ratifier “d’ici la fin de l’année”.

Le premier sommet par visioconférence des dirigeants européens vendredi sur ce plan de relance sera marqué par un “un premier échange”, a-t-elle expliqué.

“Il y aura ensuite des consultations intensives menées par le président du Conseil européen” Charles Michel, et “nous ne pourrons prendre des décisions que lors d’une réunion physique du Conseil européen” ultérieurement, a, à cet égard, précisé Mme Merkel.

“La situation est loin d’être facile mais j’espère que tous les Etats membres agiront dans un esprit de compromis face à cette situation sans précédent”, a insisté la responsable allemande.

Bouton retour en haut de la page
Fermer