Le président américain Donald Trump a menacé la Turquie de représailles au cas où Ankara “dépassait les bornes” après l’annonce du retrait des troupes américaines du nord de la Syrie.

“Comme je l’ai dit avec force auparavant, et juste pour répéter, si la Turquie fait quelque chose que je considère, dans ma grande et incomparable sagesse, comme dépassant les bornes, je détruirai et effacerai totalement l’économie de la Turquie (je l’ai déjà fait!)”, a averti le Locataire de la Maison Blanche sur Twitter.

“Ils doivent, ainsi que l’Europe et d’autres, garder les combattants de l’Etat islamiques qui ont été capturés et leurs familles”, a-t-il ajouté, soulignant que “les Etats-Unis ont fait bien plus que ce qui était attendu d’eux, y compris la capture de 100% du califat de l’EI.”

“Il est temps désormais pour d’autres dans la région, dont certains sont très riches, de protéger leur propre territoire”, a indiqué le président américain.

Cette déclaration du président Trump intervient après que la décision de la Maison Blanche de retirer les troupes américaines du nord de la Syrie en prévision d’une opération de l’armée turque eut suscité une levée de bouclier auprès des chefs de fil du parti républicain. “Cette décision impulsive du président a annulé tous les progrès réalisés et plongé la région dans un chaos supplémentaire”, s’est notamment lamenté sur la chaîne conservatrice Fox News le sénateur Lindsey Graham, l’un des plus puissants défenseurs républicains du président Trump au Congrès.

Bouton retour en haut de la page
Fermer