Le président américain Donald Trump a affirmé que le Premier ministre britannique Boris Johnson et lui-même avaient déjà commencé à travailler sur un accord de libre-échange, qui sera bien plus ambitieux que ce qui aurait été possible avec l’adhésion du Royaume-Uni à l’Union Européenne.

“Nous travaillons déjà sur un accord commercial”, a confié M. Trump à la presse après avoir félicité M. Johnson pour sa nomination comme Premier ministre britannique.

“Et je pense que ce sera un accord commercial très substantiel, vous savez que nous pouvons le faire avec le Royaume-Uni, nous pouvons le faire trois à quatre fois, nous avons été entravés par leurs relations avec l’Union européenne. Nous avons été très gênés sur le commerce. Je pense que nous pouvons faire trois, quatre ou cinq fois plus que ce que nous faisons”, a-t-il répété.

Le président américain a décrit Johnson comme un “bon gars, un bon ami à moi”, ajoutant qu’il “serait un bon Premier ministre”.

“Il a ce qu’il faut, ils ont besoin de lui pendant longtemps”, a-t-il dit.

Le bureau du Premier ministre britannique a également confirmé que M. Trump avait exprimé son engagement en faveur d’un “accord de libre-échange ambitieux”, les pourparlers formels devant commencer “le plus tôt possible après le départ de la Grande-Bretagne de l’UE”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer