Londres, 03/06/2019 (MAP) – Le président américain Donald Trump est arrivé, lundi à Londres, en compagnie de son épouse Melania, dans le cadre d’une visite d’État de trois jours au Royaume-Uni, qui sera l’occasion d’examiner plusieurs questions bilatérales, en premier lieu les relations américano-britanniques post-Brexit.

Lors de cette visite, le président américain sera accueilli par la Reine Elizabeth II au palais de Buckingham, pour une cérémonie royale suivie d’un déjeuner offert en son honneur, puis d’un banquet officiel dans la soirée, précise la télévision nationale BBC.

M. Trump rencontrera également la Première ministre Theresa May, dont le départ du Downing Street est prévu juste après cette visite.

“Nous sommes les plus gros investisseurs dans les économies. Nos relations commerciales étroites créent des emplois, des opportunités et de la richesse pour nos citoyens (…) notre relation de sécurité est également plus profonde, plus large et plus avancée. Grâce à des opérations militaires conjointes, à un partage d’informations sans égal et à notre engagement envers l’OTAN, notre leadership mondial reste au cœur de la paix et de la stabilité internationales”, avait déclaré la première ministre britannique dans une discours publié à la veille de cette visite.

Il s’agit de la première visite d’Etat de M. Trump au Royaume-Uni depuis son entrée à la Maison blanche. Le président américain avait effectué en juillet 2018 une visite officielle (distincte d’une visite d’Etat) au Royaume-Uni

Plusieurs dossiers seront à l’ordre du jour de cette visite, notamment les relations commerciales avec les Etats-Unis après le Brexit, le changement climatique, les tensions avec l’Iran, ou encore la décision du Royaume-Uni d’autoriser le géant de télécommunications chinois Huawei d’accéder à son réseau futur réseau 5G.

La fin de la visite présidentielle sera centrée sur le 75ème anniversaire du Débarquement, avec une cérémonie à Portsmouth (sud de l’Angleterre) mercredi en présence de la Reine Elizabeth II et du président français Emmanuel Macron.

Le président américain et son épouse feront ensuite un bref passage en Irlande avant de se rendre, le 6 juin, en Normandie pour les commémorations organisées par la France.

Bouton retour en haut de la page
Fermer