Le président américain Donald Trump a annoncé jeudi de nouvelles directives en trois phases pour que les États puissent rouvrir leur économie et assouplir les restrictions dictées par la pandémie de coronavirus, laissant aux gouverneurs le soin de prendre des décisions au niveau de l’État ou des comtés.

Les directives, détaillées par le président et les membres du groupe de travail sur le coronavirus lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, ne prévoient pas de calendrier précis pour assouplir les restrictions en matière de distanciation sociale. Elles énumèrent un ensemble de critères – tels que les tests et la capacité hospitalière – que les dirigeants des États peuvent utiliser pour prendre leurs décisions.

L’approche est centrée sur la réduction des risques de résurgence et la protection des plus vulnérables.

La première phase pourrait être enclenchée lorsqu’un Etat enregistre une diminution des cas de Covid-19 sur une période de 14 jours et ses hôpitaux ne sont plus submergés par l’afflux de patients.

Durant cette étape, les écoles devraient rester fermées, tandis que les restaurants et clubs de sport pourraient rouvrir sous certaines conditions. Les personnes les plus vulnérables devraient rester confinées et les mesures de distanciation sociale et le télétravail maintenus autant que possible, tandis que les voyages non-essentiels seraient “minimisés”.

Dans la foulée, les autorités devraient être en mesure de dépister à large échelle les cas de coronavirus.

La deuxième phase est lancée si aucun “rebond” de l’épidémie n’est constaté. Elle prévoit la réouverture des écoles et la reprise des voyages non essentiels, ainsi que l’autorisation des salles de cinéma, des événements sportifs et de la restauration sur place.

La troisième étape, synonyme de levée des restrictions et du confinement, pourrait être enclenchée lorsque l’absence de résurgence de l’épidémie est confirmée.

Durant cette phase, les individus vulnérables peuvent reprendre les interactions publiques, mais devraient pratiquer la distanciation physique, tandis que les limites d’effectifs seront levées pour les entreprises.

Bouton retour en haut de la page
Fermer