L’exécutif canadien “agit pour combattre le racisme et la haine sous toutes leurs formes”, a affirmé lundi le Premier ministre Justin Trudeau, alors que des manifestations ont été organisées dans plusieurs villes pour dénoncer la mort de George Floyd lors d’une arrestation musclée à Minneapolis aux Etats-Unis.

“Pour beaucoup trop de Canadiens, ce qui se passe de l’autre côté de la frontière en ce moment, ce sont des scènes familières”, a déclaré M. Trudeau lors d’un point de presse avant d’ajouter : “le racisme envers les Noirs, la discrimination systémique, l’injustice, ça existe aussi chez nous”.

Le chef de l’exécutif s’est voulu rassurant envers les jeunes canadiens noirs : “Je vous entends lorsque vous dites que ça vous rappelle des expériences douloureuses de racisme et de discrimination. Je vous écoute”.

Il a en outre souligné qu’en “faisant front commun, les Canadiens envoient le message qu’ils ne toléreront pas l’injustice”.

Selon un bilan partiel publié lundi par le service de police de Montréal, onze personnes ont été arrêtées suite aux actes de vandalisme qui ont eu lieu à la fin d’une manifestation qui s’est déroulée la veille dans la métropole québecoise.

Bouton retour en haut de la page
Fermer