Le directeur de l’Ecole nationale de commerce et de gestion (ENCG) de Dakhla, Aziz Sair, revient dans un entretien avec la MAP sur les mesures prises pour assurer la réussite des examens reportés de la session de printemps au titre de l’année universitaire 2019-2020, ainsi que sur les préparatifs pour l’année universitaire 2020-2021, dans un contexte marqué par la propagation de la pandémie du Covid-19.

1- Quelles sont les mesures adoptées pour réussir les examens universitaires reportés de la session de printemps ?

L’ENCG Dakhla a préalablement pris une série de dispositions pour s’adapter aux différents scénarios probables pour assurer le bon déroulement des examens de la session de printemps tenus à distance du 7 au 20 septembre.

Ainsi, environ 500 étudiants ont passé les examens de tous semestres confondus (S2,S4,S6 et S8) à distance, via les plateformes “Zoom meeting” et “Moodle” ayant servi à une partie de la formation en ligne au profit des étudiants lors du confinement.

Dans ce cadre, nous avons tenu des réunions à distance avec l’ensemble des enseignants pour discuter des modalités des examens, en fonction de la nature des matières et des groupes des étudiants.

Par la suite, l’équipe pédagogique et administrative de l’établissement s’est penchée sur la programmation et les outils d’accompagnement des examens à distance, via les plateformes dédiées à cet effet, garantissant une meilleure gestion interactive avec les étudiants, que ce soit pour les examens en mode écrit ou oral.

L’ENCG Dakhla a pris toutes les précautions nécessaires et mesures qui s’imposent pour assurer le bon déroulement des examens de la session de printemps décalés et qui viennent d’être achevés.

Par ailleurs, la délocalisation des centres d’examen universitaire vise à assurer l’égalité des chances entre les étudiants et à préserver la sécurité des candidats et du personnel administratif, via la mise en place des centres de proximité tels que l’ENCG Dakhla.

Un total de 560 étudiants inscrits dans les facultés de l’Université Ibn Zohr d’Agadir ont passé les examens reportés de la session normale de printemps de la Licence fondamentale (11 au 28 septembre) au titre de l’année universitaire 2019-2020, dans le contexte d’un large mouvement de délocalisation initié par l’université, dans l’optique d’offrir les conditions propices aux étudiants tout en préservant leur santé et celles des cadres administratifs.

L’ENCG a ainsi procédé à la mise en œuvre d’un protocole sanitaire strict en coordination avec les autorités locales et la commune, portant notamment sur la stérilisation permanente des espaces et salles d’examens, la délimitation des passages et la mise en place de la signalétique nécessaire, outre le port obligatoire des bavettes, la désinfection et le nettoyage des mains et le respect de la distanciation sociale.

Il est à rappeler que le concours d’accès aux facultés de médecine a été tenu en août au sein de l’ENCG dans de “bonnes conditions” et dans le respect total des mesures préventives en vigueur.

2- Quelles sont les adaptations pédagogiques prévues pour la rentrée universitaire 2020-2021?

Les adaptations pédagogiques qu’on prévoit s’inscrivent dans le cadre des consignes dictées par le ministère de tutelle et qui consistent à donner le choix aux étudiants entre l’apprentissage à distance ou en présentiel sous forme de petits groupes.

Dans cette lignée, le nouveau président de l’Université Ibn Zohr a tenu une réunion avec les chefs des établissements pour faire le bilan de la formation à distance du semestre dernier, dont l’objectif est de mener une réflexion plus profonde pour améliorer la formation à distance et mutualiser les efforts pour avoir une meilleure stratégie d’apprentissage.

Les trois scénarios de formation (présentiel, hybride et à distance) sont possibles en fonction de l’évolution de la pandémie, mais nous devons être prêts à s’adapter et passer d’un mode d’apprentissage à un autre.

Les innovations pédagogiques numériques demeurent désormais un facteur essentiel pour promouvoir l’enseignement universitaire. Le numérique est un outil indispensable au service de la réussite étudiante, de sorte qu’il offre l’accès à des formations en ligne et à une pédagogie rénovée.

L’expérience d’enseignement à distance adoptée au début de la pandémie nous a permis d’apporter des mesures d’amélioration et d’innovation afin que le contenu pédagogique soit adapté à ce nouveau mode d’apprentissage.

Les étudiants de l’ENCG Dakhla ont pu se familiariser avec ces nouvelles méthodes d’apprentissage 2.0 et interagir avec le corps professoral pendant les cours, d’où l’importance de former et d’accompagner les enseignants et équipes pédagogiques à l’usage du numérique et de diversifier les modes d’accès aux contenus et services pédagogiques.

L’équipe pédagogique de l’ENCG Dakhla s’est mise en ordre de bataille pour réussir cette expérience créative de l’enseignement à distance, en assurant la production de plus de 200 supports (PDF, Excel, Word, vidéos et diaporama) partagés sur les plateformes “Zoom meeting” et “Moodle”, auxquels s’ajoutent diverses initiatives du corps professoral ayant présenté d’autres alternatives, à savoir des cours sur chaines YouTube, groupes WhatsApp et google classroom , entre autres.

3- A votre avis, quels sont les moyens susceptibles d’impliquer le personnel éducatif et les étudiants dans cette nouvelle réalité éducative et organisationnelle?

Dans le cadre de la rentrée universitaire 2020-2021, qui débutera le 15 octobre, des rencontres ont été tenues avec les enseignants pour discuter des moyens de réussite de la saison académique.

Aujourd’hui, il est clair qu’un établissement universitaire qui ne s’inscrit pas dans l’innovation numérique sera dépassé par son temps. L’ENCG Dakhla a bien compris cette réalité et par conséquent elle a travaillé bien avant et durant la pandémie sur le choix stratégique d’émerger vers les solutions digitales.

Cette stratégie qui a été élaborée dans une approche participative a dépassé la phase d’étude et aujourd’hui nous sommes dans la phase de concrétisation. C’est un projet de restructuration qui consiste à externaliser sur la plateforme de l’Ecole toutes les prestations administratives de l’établissement (attestation de scolarité, relevés de notes et autres attestations), en plus d’autres services tels que le service médiathèque, l’espace culturel et artistique et les activités du bureau des étudiants.

Il s’agit également des contenus pédagogiques qui auront deux aspects à savoir des cours en live et autres numériques facilement récupérables, permettant ainsi aux apprenants de les visionner à tout moment.

Il est question aussi de créer une application téléchargeable sur les téléphones mobile via App store ou Google Play pour rendre tous les services accessibles à toute place et à tout moment.

Nous allons aussi intégrer la fonction Community Management pour rester actif et connecté pour interagir avec toutes les composantes de l’établissement et répondre à leurs besoins.

Bouton retour en haut de la page
Fermer