La hausse de la dette du Trésor devrait se poursuivre pour atteindre 831 milliards de dirhams (MMDH) en 2020 et ce, dans un contexte marqué par un creusement du déficit budgétaire, estime Attijari Global Research (AGR).

La dette intérieure devrait ainsi dépasser 640 MMDH au titre de cette année, en hausse de 9,3% par rapport à son niveau observé en 2019, prévoit AGR dans son récent Budget Focus intitulé “Trésor: un recours intensifié au Marché domestique”. Cette dette tient compte d’une levée nette du Trésor à fin octobre 2020 de 41,9 MMDH.

La dette extérieure du Trésor devrait, pour sa part, augmenter de 17,4% à 189,6 MMDH en 2020, ajoute la même source, relevant que compte tenu de la révision à la baisse attendue des tirages extérieurs en 2020, cette dette devrait représenter 22,8% de la dette globale du Trésor au cours de cette année, contre une moyenne de 21,4% durant la période 2017-2019.

En dépit de la montée en charge du marché extérieur, le poids de la dette extérieure dans l’endettement global du Trésor en 2020 demeure en ligne avec son Benchmark de référence, soulignent les analystes d’AGR, faisant savoir que celui-ci s’établit à 25%-75% entre endettement extérieur et intérieur.

Et de souligner: “La mise en place d’une politique budgétaire expansionniste est parmi les impératifs majeurs visant à contrer les effets négatifs de la crise sanitaire. À cet effet, le Trésor déroge à son orthodoxie budgétaire entamée depuis 2012 afin de faire face à cette crise inédite”.

Par conséquent, les analystes estiment que le taux d’endettement du Trésor devrait dépasser le seuil des 78,0% en 2020, rappelant que ce taux aurait déjà atteint 75,7% en octobre 2020.

Rapporté au PIB, l’endettement intérieur devrait croître de 9,4 pts à 60,3% en 2020, tandis que le taux d’endettement extérieur avoisinerait le seuil des 18%.

Bouton retour en haut de la page
Fermer