Le chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani a mis en avant, jeudi à Rabat, les avancées réalisées dans la mise en œuvre du projet de transfert des compétences centrales aux régions, un chantier qui constitue l’une des réformes majeures et qui sera réalisé de manière progressive et cumulative au cours des deux prochaines années.

Dans son discours d’ouverture du Conseil de gouvernement, M. El Otmani a mis en exergue les progrès accomplis dans la mise en œuvre de ce projet, assurant qu’en sa qualité de président du comité de pilotage, il suit de près toutes les étapes pour réussir ce chantier stratégique pour le Maroc.

À cet égard, le chef du gouvernement a remercié tous les départements gouvernementaux qui ont soumis des plans directeurs concernant le transfert des compétences centrales aux régions, notant que le Comité de suivi qui s’est réuni cette semaine a approuvé la plupart des plans directeurs, à l’exception de cinq qui devront être revus suivant les observations présentées.

M. El Otmani a appelé, à cet égard, les cinq départements restants à accélérer l’inclusion et l’adoption des observations pour permettre l’achèvement de ce chantier, d’autant plus qu’il existe un calendrier pour la réalisation de ce saut qualitatif qui renforcera le processus de la régionalisation avancée au Maroc et favorisera un changement qualitatif dans le travail de l’administration et sa participation au développement économique.

La mise en œuvre de la Charte de la déconcentration administrative est de nature à promouvoir les investissements au niveau régional, à améliorer la qualité des services administratifs et à renforcer le processus de proximité des citoyens et de l’entreprise, a-t-il ajouté.

Sur un autre sujet, le chef du gouvernement a salué les efforts déployés pour la tenue et la réussite de deux conférences internationales à Marrakech, la première sur la sécurité de l’eau avec la participation d’environ 100 pays et la seconde sur la sûreté nucléaire avec la participation de plus de 90 pays.

Bouton retour en haut de la page
Fermer