Les très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) ont généré un chiffre d’affaires (CA) de 586 milliards de dirhams (MMDH) en 2018, soit une part de 36,7% du CA global des entreprises personnes morales actives (EPMA), selon l’Observatoire marocain de la très petite et moyenne entreprise (OMTPME).

Par type d’activités, les sections “commerce, réparation d’automobiles et de motocycles” et “industrie manufacturière” représentent, à elles seules, presque 60% du CA global des EPMA, avec des parts respectives de 35,2% et 24,1%, suivies par la “construction” (12,4%) et les “transports et entreposage” (5,7%), précise l’Observatoire dans son rapport annuel 2018.

L’analyse croisée du CA ventilé par catégories d’entreprises et par sections d’activités montre la domination des grandes entreprises au niveau des sections de l'”industrie manufacturière” (78,9%), des “industries extractives” (93,8%) et de l'”information et la communication” (88,5%).

Cependant, d’autres sections affichent une part plus importante des TPME, à l’instar de la “construction” (62%), de la “santé humaine et action sociale” (82,9%) et des “activités spécialisées, scientifiques et techniques” (61,3%).

Par ailleurs, l’observatoire fait savoir que le CA à l’export cumulé des entreprises (à l’exclusion du secteur financier) s’est chiffré à 247 MMDH en 2018, dont 73% est réalisé par les grandes entreprises, contre 27% pour les TPME.

“Si l’on considère uniquement le CA à l’export cumulé des TPME, il est relevé que les entreprises de taille moyenne ont réalisé presque 46% de ce total, la part des microentreprises étant limitée à moins de 7%”, détaille le rapport.

Bouton retour en haut de la page
Fermer