La baisse de la demande intérieure se serait légèrement atténuée au troisième trimestre 2020, estime le Haut-Commissariat au plan (HCP).

La consommation des ménages aurait fléchi de 10,8%, en variation annuelle, au lieu de -21,2% au trimestre précédent, précise le HCP qui vient de publier sa note de conjoncture du T3 et perspectives pour le T4.

Cette évolution serait, particulièrement, attribuable à une légère reprise des dépenses des ménages en biens manufacturés, notamment d’habillement et d’équipement, ainsi que celles de transport et de restauration, explique le HCP.

La consommation des administrations publiques se serait, pour sa part, affermie de 5,9%, portée par la hausse des dépenses de fonctionnement et des services sociaux, alors que l’investissement aurait poursuivi sa tendance baissière, sous l’effet du repli de l’investissement en produits industriels et immobiliers.

La note fait également ressortir qu’en variation annuelle, le repli de la formation brute de capital (FBC) aurait atteint -17,4% au troisième trimestre 2020.

Bouton retour en haut de la page
Fermer