La Chambre des représentants égyptienne a approuvé, lors d’une séance plénière, la décision du Président Abdel Fattah al-Sissi de prolonger l’état d’urgence dans tout le pays pour une période supplémentaire de trois mois, à compter du lundi 27 janvier.

L’Égypte avait décrété un état d’urgence de trois mois pour la première fois en avril 2017, après deux attentats meurtriers contre deux églises coptes qui ont fait 44 morts.

Depuis, l’état d’urgence a été prorogé à plusieurs reprises ou décrété à nouveau à la fin de chaque délai et ce, afin d’éviter l’application d’un texte dans la Constitution qui impose la tenue d’un référendum en cas de prolongation plus d’une fois.

Bouton retour en haut de la page
Fermer