L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) est fortement engagée pour la généralisation de l’enseignement préscolaire dans la province d’Al Hoceima, et ce à travers la réalisation de plusieurs projets dans ce domaine.

L’INDH a ainsi oeuvré pour la mise en place de 61 unités préscolaires dans les différentes communes relevant de la province d’Al Hoceima au titre de 2020, et ce dans le cadre du programme relatif à l’impulsion du capital humain des générations montantes, dont l’appui à la généralisation du préscolaire est l’un des axes fondamentaux, selon des données de la division de l’action sociale (DAS) à la préfecture d’Al Hoceima.

Grâce à ce projet, l’Initiative vise à combler le déficit enregistré dans le domaine de l’enseignement préscolaire en milieu rural, améliorer la qualité des prestations offertes par les services décentralisés du secteur de l’éducation au niveau provincial, contribuer à promouvoir le capital humain et accroitre la durée moyenne de scolarisation, composante clé de l’indice du développement humain (IDH).

Ce projet d’envergure, lancé dans le cadre d’un partenariat entre la préfecture de la province d’Al Hoceima (INDH) et la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire, chargée de l’équipement et de la gestion de ces structures, a mobilisé une enveloppe budgétaire d’environ 26,65 millions de dirhams (MDH), entièrement financée par l’Initiative, qui sera consacrée à la construction, l’équipement et au fonctionnement de ces unités pour une période de deux ans.

Ce projet profitera à 2.136 enfants issus des communes de Abdelghaya Souahel, Bni Bouchibet, Issaguen, Moulay Ahmed Cherif, Ketama, Bni Ammart, Zarkt, Sidi Boutmim, Bni Bounsar, Beni Bchir, Bni Ahmed Imoukzan, Louta, Ait Youssef, Chakrane, Rouadi, Bni Hadifa, Zaouiat Sidi Abdelkader, et de Beni Abdallah.

Toujours selon les données de la DAS, ce projet porte sur la réalisation de 49 unités d’enseignement préscolaire composées d’une salle de classe, et 12 autres dotées de deux salles de cours. Le taux d’avancement des travaux oscille entre 75% et 90% pour 14 unités, entre 50% et 70% pour 17 unités, et entre 5% et 45% pour 30 structures.

Il est à rappeler que la phase III de l’INDH (2019-2023) vise à recentrer les programmes de l’Initiative sur le développement du capital humain, la promotion de la condition des générations montantes et l’appui aux catégories en situation de précarité, et ce selon une méthodologie basée sur une gouvernance innovatrice visant à réaliser davantage de cohérence et d’efficacité.

Elle ambitionne aussi de consolider les acquis enregistrés dans les phases antérieures de l’Initiative, et ce conformément à la dynamique enclenchée. Elle s’articule autour de quatre programmes complémentaires portant sur le rattrapage des déficits en infrastructures et services sociaux de base, l’accompagnement des personnes en situation de précarité, l’amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes, et l’impulsion du capital humain des générations montantes.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer