Le Chiffre d’affaires consolidé de Taqa Morocco s’est établi à 4,02 milliards de dirhams (MMDH) au premier semestre de cette année, en repli de 11% par rapport à la même période un an auparavant, a fait savoir, mardi, le président du directoire de cette société, Abdelmajid Iraqui Houssaini.

Ce CA est dû principalement à la réalisation de la révision majeure planifiée de l’Unité 5 de 68 jours au cours du quatrième trimestre 2019 en conformité avec le plan de maintenance, à la diminution des frais d’énergie consécutive à l’évolution du prix d’achat du charbon sur le marché international, ainsi qu’à la bonne performance opérationnelle de l’ensemble des Unités, explique M. Iraqui Houssaini qui s’exprimait lors d’un webinaire sur les résultats semestriels du groupe.

Ces résultats font également ressortir qu’au 30 juin 2020, les performances opérationnelles sont en progression, avec un taux de disponibilité des Unités 1 à 4 en hausse à 97,3% et un taux de disponibilité des Unités 5 et 6 de 97,2%, dû à la réalisation en 2019 des arrêts planifiés des unités 5 et 6 conformément au plan de maintenance, ainsi qu’à l’amélioration de l’efficience opérationnelle.

S’agissant du résultat d’exploitation consolidé, il s’est élevé à 1,1 MMDH suite à la réalisation de la révision majeure planifiée de l’Unité 5, alors que le taux de marge opérationnelle consolidée a évolué de 27,5% à 27,4% au 30 juin 2020.

Ainsi, le résultat net part du groupe de Taqa Morocco s’est établi à à 428 millions de dirhams (MDH) au terme du 1er semestre de cette année. Le taux de marge nette consolidée s’est ainsi situé à 13,3%.

Par ailleurs, Taqa Morocco a réalisé avec succès l’émission d’un emprunt obligataire privé de 2,7 MMDH auprès d’investisseurs qualifiés. Une opération qui permet au groupe d’optimiser son coût d’endettement et de diversifier ses sources de financement pour accompagner la diversification du mix énergétique au Maroc et en Afrique.

Bouton retour en haut de la page
Fermer