Le chiffre d’affaires consolidé de Taqa Morocco, producteur privé d’électricité au Maroc, a atteint plus de 4,51 milliards de dirhams (MMDH) à fin juin 2019, en progression de 8% par rapport à la même période de l’année précédente.

Cette hausse s’explique principalement par l’effet combiné de la bonne performance opérationnelle de l’ensemble des unités et l’augmentation des frais d’énergie consécutive à la hausse du prix d’achat du charbon sur le marché international, précise Taqa Morocco dans un communiqué sur ses résultats semestriels.

Les agrégats financiers de Taqa Morocco font également ressortir une augmentation des investissements consolidés, au terme du premier semestre 2019, de 20% à 23 millions de dirhams (MDH), qui comprennent essentiellement des projets de maintenance des unités ainsi que des projets relatifs aux systèmes d’information.

L’endettement net consolidé a enregistré, quant à lui, une baisse de 7% par rapport à fin juin 2018, selon Taqa Morocco, expliquant cette baisse principalement par les remboursements de la période conjugués à la baisse du besoin en fonds de roulement consolidé.

S’agissant des performances opérationnelles à fin juin dernier, Taqa Morocco fait savoir que le taux de disponibilité des unités 1 à 4 a été de 97% contre 92,5% au 30 juin 2018, suite à l’amélioration des performances opérationnelles ainsi que par la réalisation de la révision mineure de l’unité 4 au cours du premier semestre 2018, en conformité avec le plan de maintenance.

Les unités 5 et 6 ont enregistré, de leur côté, une bonne performance avec un taux de disponibilité de 94,4% contre 95,2% au 30 juin 2018.

Bouton retour en haut de la page
Fermer