Les recettes d’exportation d’or de la Tanzanie ont augmenté de 25,1 pc à 1,91 milliard de dollars sur la période de 12 mois terminée en août dernier, indique la banque centrale tanzanienne qui explique cette performance par une hausse de la production du métal précieux.

La Tanzanie, qui tire également des revenus des diamants, a exporté durant l’année civile 2018 pour environ 1,549 milliard de dollars d’or, en légère hausse en glissement annuel (1,541 milliard de dollars en 2017).

La hausse conséquente des exportations est due aussi à l’application du nouveau code miner visant à développer la part des industries extractives dans l’économie du pays.

Le gouvernement tanzanien a adopté en 2017 un nouveau code minier qui a suscité une levée de boucliers chez les compagnies minières. La nouvelle réglementation impose une participation plus importante de l’Etat dans les entreprises du secteur et la mise en place de fonderies pour une première transformation des minerais avant exportation.

La filière aurifère et l’industrie extractive de manière générale qui représentent aujourd’hui plus de 40% des exportations de minerais en Tanzanie, ont pris un nouveau virage en 2015 avec la mise en place d’une nouvelle stratégie ayant permis au secteur de générer davantage de revenus et d’améliorer sa contribution au PIB.

Bouton retour en haut de la page
Fermer