Tanger Med assume pleinement son rôle pour partager son expérience et œuvrer à développer les meilleures pratiques en termes de conduite et de gestion de plateformes portuaires intégrées, a affirmé, lundi à Djibouti, le Président du Groupe Tanger Med,Fouad Brini.

«C’est dans ce cadre que nous avons convenu collectivement avec près d’une trentaine d’autorités portuaires le lancement en juillet 2019 d’une plateforme collaborative régulière d’échanges focalisée sur les thématiques d’intérêts communs : la Task Force Portuaire Africaine», a souligné M. Brini dans une allocution lue en son nom lors de l’ouverture de la 2ème édition du Forum Africain des Ports avec la participation de plus 600 personnes représentant 50 pays dans un format hybride (présentiel/digital).

Le Maroc a pu durant ces dernières années, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, réaliser une véritable rupture dans le développement des infrastructures portuaires, a ajouté M. Brini dans cette allocution lue par le Directeur développement du groupe Tanger Med, Ahmed Bennis, notant que Tanger Med s’est ainsi hissé comme un modèle à l’échelle du continent, celui d’une plateforme intégrée, à la fois portuaire et industrielle, agissant comme un hub logistique majeur pour la connectivité et la facilitation des échanges.

Dans le contexte particulier de la crise sanitaire, «nous avons mis en place un plan de continuité des activités pour assurer le fonctionnement de l’ensemble de nos services portuaires, et maintenir les chaines d’approvisionnement nationales et internationales en produits nécessaires dans le respect des consignes de sécurité en vigueur», a-t-il relevé.

Le Forum Africain des Ports est né à Tanger, au Maroc, en juillet 2019, à l’initiative de Tanger Med et en collaboration avec I-conférences, pour répondre aux attentes des autorités portuaires africaines de réfléchir ensemble sur le rôle, les défis et les perspectives inhérentes aux ports et plateformes portuaires africaines, a-t-il rappelé.

Le Forum Africain des Ports, rappelle-t-on, est une plateforme de débats qui accompagne les ports africains dans leur développement.

Le FAP prend une nouvelle dimension et un tournant majeur dans sa volonté de renforcer le dialogue et l’échange entre acteurs portuaires africains, tout en élargissant son empreinte. C’est ainsi que l’évènement se tiendra sous un format hybride, en présentiel pour une capacité maximale de 200 personnes et en retransmission virtuelle donnant l’opportunité à des milliers de participants à travers le monde de participer activement à cette édition et d’interagir avec les acteurs africains, est-il indiqué.

Bouton retour en haut de la page
Fermer