Des raids de l’armée israélienne ayant visé dans la nuit de mardi à mercredi des dépôts d’armes et des positions militaires dans l’est de la Syrie ont fait au moins 23 morts, rapporte l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

L’armée de l’air israélienne a effectué plus de 18 frappes nocturnes contre de multiples cibles dans une zone s’étendant de la ville orientale de Deir Ezzor à la frontière irakienne, tuant “sept soldats syriens et 16 combattants de milices proches de l’Iran”, a précisé l’ONG.

Dans cette région opèrent des paramilitaires appartenant au mouvement libanais Hezbollah et à la Brigade Fatimide, qui est composée de combattants afghans pro-iraniens, souligne-t-on de même source.

Bouton retour en haut de la page
Fermer