MDJS 2

L’équipe du Mamelodi Sundowns, club phare de la capitale sud-africaine Pretoria, a quitté, lundi, l’Afrique du Sud à destination de Casablanca où elle devra affronter le Wydad de Casablanca (WAC), samedi sur la pelouse du complexe sportif Mohammed V, pour le compte de la deuxième journée de la phase de poule de la Ligue des Champions de la CAF (Groupe C).

La rencontre, déjà très médiatisée au pays arc-en-ciel où les Casablancais jouissent d’une grande réputation, s’annonce difficile entre deux géants qui se connaissent très bien.

Les Sud-africains, affectueusement surnommés «les Brésiliens» en référence à leur uniforme, qui arbore les mêmes couleurs (jaune et bleu) que l’équipe nationale du Brésil, partent avec un «boost» psychologique suite à leur victoire sur le score sans appel de 3-0 face aux Angolais de Petro de Lunda, au stade de Luftus Versfeld de Pretoria, pour le compte de la première journée du Groupe C.

Cette victoire, réalisée au terme d’une brillante prestation des protégés de Pitso Mosimane, a permis au Mamelodi de prendre les commandes du groupe avec trois points, à deux longueurs du Wydad de Casablanca, auteur d’un nul précieux (1-1) en déplacement en Algérie face à l’USM d’Alger.

Dans des déclarations à la presse sud-africaine, Mosimane n’a pas caché ses inquiétudes à chaque fois que son club se rend au Maroc pour affronter les Rouge et Blanc.

Les deux clubs se sont rencontrés durant les trois dernières éditions de la Ligue des Champions, avec quatre victoires pour le WAC et deux seulement pour le club de Pretoria. Deux rencontres se sont soldées sur un nul entre les deux clubs.

Les Sud-Africains ne se sont jamais imposés face au Wydad au Maroc, une situation qui hante «les Brésiliens» à l’occasion de leur déplacement ce weekend à Casablanca.

Mosimane a indiqué au quotidien «The Sowetan» qu’il fera tout pour tenir la dragée haute aux protégés de Zoran Manojlovic.

«Nous ne pouvons pas lâcher cette fois-ci. Il est certes difficile de jouer contre le Wydad au Maroc. Mais nous allons essayer samedi», a-t-il dit, soulignant que les Casablancais demeurent un adversaire redoutable.
«Ils savent comment développer un jeu efficace. Ils ont des joueurs très expérimentés», a-t-il dit.

Propriété du magnat milliardaire Patrice Motsepe, le Mamelodi Sundowns a remporté 9 titres de champion d’Afrique du Sud, un record depuis la création du championnat professionnel en 1996-1997. Le club détient aussi quatre coupes d’Afrique du Sud.

Sur le plan continental, le Mamelodi Sundowns a remporté la Ligue des Champions en 2016 et la Supercoupe de la CAF en 2017.

TIFO
Bouton retour en haut de la page
Fermer