Le géant américain Spirit Aerosystems a conclu une entente pour l’acquisition des sites Bombardier à Casablanca, Belfast (Royaume-Uni) et Dallas (Etats-Unis), indique, jeudi, le ministère de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique.

La décision du leader mondial de l’aérostructure d’acquérir l’usine de Bombardier au Maroc reflète la forte proposition de valeur du site et reconnaît ses capacités uniques ainsi que son fort potentiel de croissance, lit-on dans un communiqué du ministère, ajoutant que cette décision confirme l’attractivité et la compétitivité de la destination Maroc.

L’entente conclue prévoit ainsi que le site continuera de fournir des composants structuraux d’avions et des pièces de rechange pour soutenir la production et les avions en service de Bombardier Aviation, fait savoir la même source, notant que l’usine Bombardier ne quittera pas ainsi le Maroc. Sa reprise par Spirit lui permettra de se développer davantage et de tirer profit des projets de développement future.

Spirit AeroSystems fabrique des éléments de structure d’avions (fuselages, ailes et supports de réacteurs). Le groupe emploie plus de 15.000 personnes à travers ses différents sites en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. En 2018, Spirit a enregistré un chiffre d’affaire dépassant les 7 milliards de dollars et compte Boeing comme principal client.

S’agissant du montant total de la transaction, Bombardier précise qu’il avoisine 1,1 milliard de dollars. Selon le groupe aéronautique, cette cession vient concrétiser la décision de la multinationale de se concentrer sur ses deux piliers en forte croissance, les trains et les avions d’affaires.

La transaction fait suite à la création de Bombardier Aviation plus tôt cette année et allège son empreinte liée aux aérostructures pour se concentrer sur ses capacités stratégiques situées à Montréal, au Mexique et sur ses activités liées à l’aile d’avion Global 7.500 situées au Texas.

La clôture de la transaction est prévue au cours du premier semestre de 2020, sous réserve de l’obtention des approbations réglementaires et des conditions usuelles de clôture.

Bouton retour en haut de la page
Fermer