Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine exhorte toutes les parties prenantes soudanaises à respecter scrupuleusement et fidèlement tous les engagements pris dans le décret constitutionnel de partage du pouvoir.

Le Conseil qui a échangé sur les récents développements politiques en République du Soudan lors de sa 869ème réunion, s’est félicité de la signature, à Khartoum du décret constitutionnel sur le partage du pouvoir.

«Cette signature marquait un grand pas en avant dans les efforts des parties prenantes soudanaises pour répondre aux aspirations légitimes du peuple soudanais dans sa quête d’un ordre constitutionnel qui lui permettrait de progresser sur la voie de la transformation démocratique et du développement socio-économique du pays», souligne le CPS dans un communiqué publié lundi.

Le Conseil a félicité le nouveau Premier ministre soudanais, Abdallah Hamdok, et l’a encouragé à établir son gouvernement le plus rapidement possible.

Début juin, le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine avait suspendu la participation de la République du Soudan à toutes les activités de l’UA jusqu’à la mise en place effective d’une autorité civile de transition, rappelle-t-on.

Bouton retour en haut de la page
Fermer