Le président américain, Donald Trump, se rendra du 2 au 4 décembre au Royaume Uni, pour prendre part au Sommet des dirigeants de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), a annoncé vendredi la Maison Blanche.

Au cours de son séjour, le président américain, accompagné de la première Dame, Melania Trump, assisteront également à une réception offerte par Sa Majesté la reine Elizabeth II au palais de Buckingham, à Londres, ajoute la porte-parole de la présidence américaine dans un communiqué.

Soixante-dix ans après sa fondation, l’OTAN demeure l’Alliance la plus performante de l’histoire, garantissant la sécurité, la prospérité et la liberté de ses membres, souligne la même source, notant que le président Trump “se réjouit de la perspective de rencontrer les autres chefs d’État et de gouvernement de l’OTAN pour examiner les progrès sans précédent de l’Alliance en matière de partage du fardeau, notamment l’ajout de plus de 100 milliards de dollars en nouvelles dépenses de défense depuis 2016”.

Le président américain insistera également sur la nécessité pour l’OTAN de “se préparer aux menaces de demain, et notamment celles qui émanent du cyberespace, celles qui affectent nos infrastructures essentielles et nos réseaux de télécommunications, et celles que pose le terrorisme”, selon la Maison Blanche.

Bouton retour en haut de la page
Fermer