Le résultat net consolidé des sociétés de bourse a atteint 77,02 millions de dirhams (MDH) en 2019, contre un résultat net négatif de 9 MDH une année auparavant, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le chiffre d’affaires consolidé des intermédiaires boursiers a presque doublé pour s’établir à 373 MDH en 2019 et ce, en dépit de la baisse de 16% du volume transactionnel sur le marché central, précise BAM dans son rapport sur la stabilité financière, publié conjointement avec l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) et de l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC).

Cette amélioration est due notamment aux revenus générés par la cession par l’Etat de 2% du capital de Maroc Télécom, de la hausse de 182% du volume d’opérations d’augmentations de capital et de la hausse de 1545% du volume des opérations d’apports de titres, explique la même source.

En termes de structure financière, les sociétés de bourse jouissent dans l’ensemble d’une bonne assise financière avec des fonds propres consolidés de 548 MDH en 2019, en légère augmentation par rapport à 2018 où les fonds propres avaient atteint 546 MDH, indique la même source.

Toutefois, BAM souligne que le secteur de l’intermédiation boursière reste concentré avec 30% des sociétés de bourse réalisant plus de 75% de parts de marché, ajoutant que lesdites sociétés sont toutes des filiales d’établissements bancaires.

Bouton retour en haut de la page
Fermer