Le président sud-coréen Moon Jae-in a plaidé, mardi, pour une relance diplomatique avec Pyongyang en vue de rétablir les relations bilatérales lors d’une éventuelle visite du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à Séoul.

“Je souhaite que le Sud et le Nord travaillent ensemble de sorte à ce que les conditions pour une visite du dirigeant Kim Jong-un puissent être créées le plus tôt possible”, a-t-il indiqué dans un discours prononcé à Cheong Wa Dae et diffusé à la télévision.

M.Moon a également réaffirmé l’engagement de son administration à déployer des efforts pour la reprise des principaux projets inter-coréens, à savoir le complexe industriel de Kaesong et le tourisme au mont Kumgang, ainsi que pour le raccordement de routes et chemins de fer à travers la frontière.

En octobre, Pyongyang avait demandé la démolition d’un complexe touristique construit par une entreprise sud-coréenne dans la station du mont Kumgang, près de la frontière inter-coréenne, et qui avait un temps accueilli des visiteurs sud-coréens.

Aussi, le président sud-coréen s’est dit “impatient” de voir se répéter une amélioration des relations inter-coréennes stimulée par les Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang organisés en Corée du Sud début 2018, soulignant l’importance de poursuivre les échanges sportifs entre les deux Corées, d’autant plus qu’elles cherchent à coorganiser les JO d’été de 2032.

L’appel de M.Moon intervient moins d’une semaine après que le leader nord-coréen eut menacé de montrer au monde “une nouvelle arme stratégique”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer