Le défi au niveau de la gestion du secteur de la communication est de le pousser à œuvrer avec les départements de la culture, de la jeunesse et des sports, selon une “vision intégrée et interactive”, et ce en accord avec les principes et les objectifs communs entre ces secteurs essentiels, a indiqué le ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, porte-parole du gouvernement, El Hassan Abyaba.

Intervenant lors d’une rencontre au département de la communication avec les directeurs centraux, les chefs de divisions, les chefs de services et les unités centrales, M. Abyaba a insisté sur l’importance de ce département comme levier du développement au Maroc.

Cité dans un communiqué du ministère, il a mis en exergue les rôles vitaux et stratégiques du secteur, qui sont accompagnés d’une série de réformes juridiques et institutionnelles encadrant le secteur de l’information et de la communication durant des années.

Dans le même contexte, il a indiqué que, conformément à un plan d’action intégré, les acquis engrangés par le secteur seront renforcés et enrichis, en particulier ceux liés à la promotion des ressources humaines, qui constituent un élément essentiel de la stratégie de réforme envisagée, et le soutien aux médias professionnels et constructifs.

Il s’agit aussi d’accélérer la mise en place des projets actuels dans ce secteur vital, qui est appelé à accompagner d’une manière constructive les grandes transformations et les chantiers engagés dans le Royaume et à contribuer au rayonnement de son image, a-t-il dit.

M. Abyaba a souligné que certains textes juridiques relatifs au secteur de la communication devront être améliorés, en adoptant une approche participative avec les professionnels et les intervenants du secteur, mettant en avant également la nécessité du dialogue et de tout ce qui peut aider à traiter positivement toutes les propositions constructives pour renforcer et promouvoir les capacités du secteur.

Bouton retour en haut de la page
Fermer