Le système national de santé doit être préparé aux éventuels “soubresauts” de la pandémie de Covid-19 ou à de nouvelles épidémies, a estimé l’épidémiologiste Jaâfar Heikel qui prône une démarche fondée sur la planification stratégique et la préparation opérationnelle.

Il convient de faire en sorte que “l’offre de soins dans toutes ses dimensions soit accessible à tous et particulièrement aux vulnérables et aux ramédistes, soit réactive en cas de flux massif de patients”, a insisté l’expert dans un entretien à la MAP alors que le Royaume s’engage dans une troisième phase de déconfinement.

Aux yeux de ce spécialiste en maladies en maladies infectieuses et santé publique, il est aussi nécessaire de répondre aux exigences de qualité dans la prise en charge des patients et de performance en termes coût/efficience.

“Le Maroc a très bien géré le confinement et il se doit de bien gérer le déconfinement avec en tête un compromis difficile entre la protection de la santé des citoyens et le nécessaire retour à la vie sociale et économique”, a fait observer M. Heikel, également vice-président de la Fédération nationale de la santé (FNS)..

Au volet de la situation épidémiologique, l’expert a relevé que les nouveaux cas apparus ces deux dernières semaines s’inscrivent dans la dynamique classique des pandémies et de leur gestion post-phase critique.

Et d’ajouter: “Nous avons en même temps déconfiné progressivement et élargi de façon substantielle le dépistage en milieu professionnel et industriel. Le résultat était attendu car deux phénomènes se juxtaposent, à savoir : les personnes positives asymptomatiques jusque-là confinées ont été dépistées lors des tests faits en milieu professionnel et les personnes contacts ont été également testées”.

L’épidémiologiste a en outre estimé qu’il est fondamental de respecter les mesures barrières : porte du masque, distanciation sociale, lavage des mains et hygiène des lieux, dans un souci de préservation de la santé de soi-même, de la famille et surtout des autres concitoyens.

Bouton retour en haut de la page
Fermer