En pleine action, les scouts sont tous vêtus du même uniforme avec le foulard au cou, noué ou attaché par une bague, indiquant leurs groupes d’appartenance selon la tranche d’âge (lionceaux, louveteaux, louvettes…).

A travers diverses activités entreprises à l’intérieur ou en plein air, à savoir les excursions, la plantation, les jeux, le chant, le sport et le bricolage, ces jeunes apprennent sur le terrain à être solidaires, se respecter et respecter les autres, être tolérants, responsables et autonomes.

Le mouvement du scoutisme a vu le jour en 1907 sur l’île de Brownsea à Dorset en Angleterre lorsque Lord Robert Baden-Powell, militaire britannique, a organisé un camp de sept jours avec une vingtaine de garçons de différentes classes sociales, lit-on sur le site de l’Organisation mondiale du mouvement scout (OMMS).

Après quelques années, le mouvement s’est étendu dans les pays du monde pour devenir un mouvement mondial avec plus de 54 millions de scouts, tous faisant partie des Organisations scoutes nationales (OSN) reconnues par l’OMMS, ajoute le site.

En plus des 171 Organisations membres dans le monde, des activités locales de scoutisme existent dans au moins 52 autres pays et territoires à travers le monde, indique la même source.

Au Maroc, le mouvement célébré le 26 mai de chaque année, est organisé par la Fédération nationale marocaine de scoutisme (FNMS) qui a été créée en 1958 et placée sous la présidence effective de Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid depuis 1997.

La FNMS se compose de trois organisations, à savoir l’Organisation du scout marocain, l’Association Hassania du scoutisme marocain et l’Organisation marocaine des scouts et guides.

Elle est depuis 1960 membre de l’Organisation arabe du scoutisme et reconnue par l’Organisation Mondiale du Scoutisme en 1961.

Le scoutisme vise à promouvoir le développement physique, émotionnel, intellectuel et spirituel des jeunes ainsi qu’a leur apprendre à contribuer positivement à la société.

L’enquête de 2018 sur l’expérience des scouts, menée auprès des jeunes âgés entre 13 et 17 ans, a révélé que les scouts sont 16% plus susceptibles d’avoir le courage de prendre des risques et d’entreprendre des activités difficiles que ceux qui ne sont pas scouts, rapporte le rapport annuel et comptes 2018-19 de l’OMMS.

Les scouts ont 12,7% de leadership de plus que ceux qui ne le sont pas, ajoute le rapport, notant que les scouts ressentent un sentiment de responsabilité vis-à-vis des personnes dans leur communauté locale avec 10% de plus que ceux qui ne le sont pas.

C’est dans ce sens et vu la conjoncture actuelle marquée par la propagation du nouveau coronavirus, que des scouts-guides et des pionnières appartenant à l’Association Hassania du scoutisme marocain -branche d’Agadir- groupe de Founty, groupe d’Agadir Oufella et groupe du martyr Elfadil, participent à l’initiative à impact positif annoncée par l’UNICEF Maroc.

Ils partagent leurs initiatives et mesures quotidiennes pour lutter contre la Covid-19 en confinement dans une vidéo publiée sur la page facebook de l’association, selon plusieurs catégories notamment “J’ai pris soin de ma santé mentale”, “Je continue d’apprendre à la maison”, “Je m’assure du bien-être de mes proches”, “Pas de contact physique avec les autres tout en restant en contact avec eux”.

Le Scout Abdallah, membre du groupe de Founty, patrouille Ibn Sina s’est filmé en train de pratiquer du sport à la maison. Pour la pionnière Wissam, membre du groupe d’Agadir Oufella, patrouille Nomedia, elle propose de contacter ses amis scouts et d’investir son temps dans l’apprentissage d’une nouvelle langue permettant de communiquer avec des scouts d’autres nationalités.

La pionnière Yasmine, du groupe de Founty, patrouille de la femme libre, suggère, quant à elle, de méditer chaque jour pendant 30 minutes. “Cette séance de méditation m’aide à me débarrasser de l’énergie négative, me relaxer et garder mon énergie tout au long de la journée”, a-t-elle indiqué dans une vidéo.

Et de conclure que Lord Robert Baden-Powell aspire que les scouts continuent d’appliquer les valeurs et les principes de scoutisme acquis et à travailler sur soi, comme on dit “scouts un jour, scouts pour toujours” même en plein confinement!

Bouton retour en haut de la page
Fermer