La ministre portugaise de la Mer, Ana Paula Vitorino, a affirmé que le gouvernement a pris “la décision d’augmenter le quota de pêche à la sardine de 25%” après avoir constaté que la biomasse avait augmenté de 24%.

La ministre a ajouté que cette augmentation devrait permettre de maintenir la pêche à la sardine jusqu’en octobre prochain, garantissant une augmentation de 1800 tonnes, rapporte le site gouvernemental.

Le quota prévu pour la pêche à la sardine à partir d’août était de 2181 tonnes, mais avec cette augmentation, il devrait avoisiner les 4000 tonnes, ajoute-t-elle.

La mesure se traduit par un quota total autorisé pour 2019 de 9.000 tonnes, soit plus de 1.800 tonnes de sardines par rapport aux 7.181 tonnes initialement prévues pour 2019 entre le Portugal, l’Espagne et la Commission européenne pour assurer la durabilité du stock de sardines.

“Après quelques années du recul systématique de la quantité de biomasse (sardines en mer), nous avons eu cette année une inflexion qui, nous l’espérons, constituera un tournant pour l’avenir”, a conclu Paula Vitorino.

Bouton retour en haut de la page
Fermer