La Jordanie a réitéré, mardi devant la 4ème Commission de l’Assemblée générale des Nations-Unies, son soutien à l’initiative marocaine d’autonomie, qui est “en harmonie avec les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale”, tout en saluant les efforts du Royaume visant le développement de ses provinces du Sud et l’amélioration des conditions de vie de leur population.

“Mon pays salue l’engagement positif du Royaume du Maroc frère visant à aboutir à une solution politique consensuelle et définitive à la question du Sahara à travers la présentation de l’initiative d’autonomie, qui est en harmonie avec les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale”, a déclaré le représentant de la Jordanie devant la Commission.

A cet égard, il a réaffirmé le soutien de la Jordanie à l’initiative marocaine d’autonomie “en tant que mécanisme sérieux et réaliste qui prend en compte les spécificités de la région, la souveraineté du Royaume du Maroc sur son territoire et son intégrité territoriale totale, conformément à la Charte des Nations-Unies”.

Le diplomate jordanien a également loué les efforts du Maroc visant le développement de ses provinces du Sud, et l’amélioration des conditions de vie de leur population tout en leur permettant de bénéficier des ressources de la région, outre les efforts du Royaume en matière de lutte contre la pandémie de Covid-19 dans la région.

Il a aussi salué les efforts du Secrétaire général de l’ONU visant à favoriser des progrès dans le processus politique pour aboutir à une solution réaliste et durable à ce différend régional, tout en se félicitant de l’élan créé par les deux tables rondes tenues en décembre 2018 et mars 2019, “avec la participation positive de l’ensemble des parties concernées”, à savoir, le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et le polisario.

Bouton retour en haut de la page
Fermer