Le Rwanda et le Japon ont signé, vendredi à Kigali, un accord de prêt de 91 millions de dollars US, destiné au financement du programme de transformation agricole et de lutte contre la malnutrition entrepris par le gouvernement rwandais.

Cet accord a été signé par le ministre rwandais des Finances et de la Planification économique, Uzziel Ndagijimana, l’ambassadeur du Japon à Kigali, Takayuki Miyashita, et le représentant de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) au Rwanda, Shin Maruo.

“C’est la première fois que le gouvernement du Japon accorde au Rwanda un Prêt/Appui à la politique sectorielle. Cet accord témoigne de la confiance du gouvernement japonais dans nos systèmes et de l’efficacité des initiatives de développement entreprises par le Rwanda”, a déclaré M. Ndagijimana au terme de la cérémonie de signature.

De son côté, M. Miyashita a souligné que le Japon compte sur la gouvernance du Rwanda, sa discipline budgétaire et ses politiques de développement, ajoutant que “ce financement vise à améliorer la nutrition chez les enfants, ce qui est important pour le développement”.

Selon le ministère des Finances et de la Planification économique, le retard de croissance chez les enfants âgés de 6 mois à 5 ans au Rwanda a passé de 42% en 2012 à 35% en 2018, soit une réduction de 7% en 6 ans.

Le gouvernement rwandais vise à réduire le retard de croissance chez les enfants à 19% à l’horizon 2024 grâce à un programme de transformation agricole et de lutte contre la malnutrition axé notamment sur le renforcement de la sécurité alimentaire et l’amélioration de la coordination multisectorielle.

Le programme sera mis en œuvre par le ministère de l’agriculture et des ressources animales, le Programme national de développement de la petite enfance (NECDP), le Conseil pour le développement des ressources animales et agricoles du Rwanda (RAB) et le Centre biomédical du Rwanda (RBC), sous la supervision du ministère des Finances et de la Planification économique.

Bouton retour en haut de la page
Fermer