Le président russe, Vladimir Poutine, a annoncé mardi la composition du nouveau gouvernement où Sergueï Lavrov et Sergueï Choïgou conservent leurs portefeuilles des Affaires étrangères et de la Défense.

Outre MM. Lavrov et Choïgou, le ministre de l’Intérieur Vladimir Kolokoltsev, de l’Energie, Alexandre Novak, et des Finances, Anton Silouanov, conservent leurs postes.

M. Poutine a cependant changé nombre de ministres notamment ceux en charge des Sports, de la Santé, de l’Education et la Culture.

Le président russe a notamment nommé Oleg Matytsine nouveau ministre des Sports, en remplacement de Pavel Kolobkov, au moment où le pays fait face à des sanctions en raison d’un vaste scandale autour du dopage.

La Russie a été exclue en décembre par l’Agence mondiale antidopage (AMA) pour quatre ans de toutes compétitions sportives internationales pour avoir falsifié des données antidopage.

Vladimir Poutine avait annoncé le 15 janvier lors de son discours annuel au Parlement une série de révisions constitutionnelles, une annonce suivie de la démission du Premier ministre, Dmitri Medvedev, et de son gouvernement et de la nomination de Mikhaïl Michoustine, comme nouveau chef de gouvernement.

Lundi , le Kremlin a publié les conclusions d’un groupe de travail, le détail de tous les amendements constitutionnels qui seront examinés en première lecture jeudi au Parlement.

Parmi ces amendements, l’un renforçant le rôle du Parlement dans la nomination du Premier ministre et un autre limitant les mandats présidentiels à deux, au lieu de deux successifs.

Une autre de ces mesures concerne la création d’un Conseil d’Etat qui sera chargé de “déterminer les principales orientations de la politique intérieure et extérieure” et “les domaines prioritaires de développement économique et social” du pays.

Bouton retour en haut de la page
Fermer