Le président roumain Klaus Iohannis a désigné mardi l’économiste libéral Florin Citu Premier ministre, au lendemain de l’accord signé par trois partis pro-européens pour former un gouvernement suite aux législatives du 6 décembre.

“Une coalition formée de trois partis de centre droit, qui détient la majorité au parlement, a proposé M. Citu comme candidat au poste de Premier ministre”, a déclaré M. Iohannis au cours d’une allocution télévisée.

“J’ai donc décidé de désigner M. Citu à ce poste”, a-t-il ajouté.

Diplômé en économie de l’université de l’Iowa (Etats-Unis), M. Citu, 48 ans, a travaillé dans le secteur bancaire avant d’être élu sénateur libéral en 2016 et nommé ministre des Finances dans le gouvernement sortant, en novembre 2019.

“La Roumanie traverse une double crise – sanitaire et économique. Le rôle de mon gouvernement sera de surmonter la crise sanitaire avec les moindres coûts possibles pour les Roumains et de soigner l’économie”, a déclaré M. Citu.

Ce dernier avait auparavant annoncé que le vote de confiance du parlement devrait intervenir dès mercredi soir.

Le futur gouvernement sera formé par les libéraux (PNL, au pouvoir) avec leurs alliés de l’USR-Plus et du parti de la minorité magyare UDMR.

Ces trois formations disposent ensemble de 244 sièges sur un total de 465 dans les deux chambres du parlement et pourront également compter sur le soutien des 18 élus des minorités (autres que la minorité magyare).

Le premier défi pour le nouvel exécutif consistera à présenter un projet de budget qui rétablisse la confiance de Bruxelles et des investisseurs dans la capacité de Bucarest à réduire le déficit public, proche des 10% en 2020.

La campagne de vaccination contre le Covid-19 devrait par ailleurs commencer le 27 décembre, visant dans un premier temps les personnels de santé travaillant dans dix grands hôpitaux.

Bouton retour en haut de la page
Fermer