Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a annoncé mercredi que 245 rassemblements et manifestations avaient été déclarés dans toute la France pour la journée de mobilisation de jeudi contre la réforme des retraites.

“Nous savons qu’il y aura beaucoup de monde dans les manifestations et nous connaissons les risques (…) J’ai demandé que systématiquement dès qu’il y aura des désordres, des émeutes urbaines, des violences, nous puissions interpeller tout de suite”, a-t-il ajouté.

A Paris, la préfecture de police a pris mercredi un arrêté d’interdiction de “tout rassemblement de personnes se revendiquant des +gilets jaunes+” sur “les Champs Elysées, dans un périmètre comprenant l’Elysée et le ministère de l’Intérieur et dans les secteurs de l’Assemblée nationale, l’Hôtel de Matignon et la cathédrale Notre-Dame-de-Paris”.

Le dispositif de sécurité qui sera mis en place dans la capitale sera détaillé par la préfecture de police de Paris dans l’après-midi.

Christophe Castaner a rappelé que “chaque jour de grande manifestation, ce sont plusieurs dizaines de milliers de policiers et gendarmes” qui sont “mobilisés sur tout le territoire”. “Sur Paris, a-t-il dit, en moyenne, c’est 4/5.000 pour les grandes manifestations”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer