La Turquie et la Grèce vont reprendre le 25 janvier des discussions exploratoires en vue de régler leur différend au sujet de l’exploration d’hydrocarbures en Méditerranée orientale, a indiqué le ministère turc des Affaires étrangères.

“La 61e session de discussions exploratoires se tiendra à Istanbul le 25 janvier’’, a annoncé le ministère dans un communiqué.

Auparavant, le ministre des Affaires étrangères turc Mevlut Cavusoglu avait, lors d’une conférence de presse à Ankara, invité la Grèce à organiser “la première réunion en janvier”.

Son homologue grec avait indiqué ne pas avoir reçu d’invitation officielle d’Ankara, mais s’était dit prêt à entamer des pourparlers sur la délimitation du plateau continental et les zones économiques exclusives.

Le premier round des pourparlers exploratoires entre les deux pays a été lancé en 2002, afin de préparer le terrain pour une solution acceptable par les deux parties pour résoudre les problèmes de la mer Égée, tandis que la dernière réunion remonte au 1er mars 2016 à Athènes.

Depuis cette date, les discussions entre les deux pays se sont poursuivies sous forme de concertations politiques sans pour autant retourner au « cadre exploratoire ».

Tous deux membres de l’Otan, la Grèce et la Turquie se disputent autour de l’exploitation de gisements d’hydrocarbures en Méditerranée orientale.

En décembre, les dirigeants de l’Union européenne, réunis en sommet à Bruxelles, ont décidé de sanctionner les actions de la Turquie en Méditerranée contre la Grèce et Chypre.

Bouton retour en haut de la page
Fermer