La Cour d’Appel de Marrakech a décidé, lundi soir, le report au 14 décembre de l’examen de l’affaire “Hamza mon Bb”, indique-t-on de source judiciaire.

Cette audience en appel a été marquée par la présence de trois prévenus, dont des jugements ont été prononcés à leur encontre en première instance, après que les investigations ont prouvé leur implication dans la gestion du compte Instagram utilisé dans des actes de diffamation et de chantage contre des artistes et des célébrités, a ajouté la même source.

Ce nouveau report intervient suite à la demande de la défense des accusés pour la préparation du dossier et la finalisation de la discussion pour élucider les tenants et aboutissants de l’affaire, précise-t-on de même source.

Il s’agit de la blogueuse (S.J), du propriétaire d’une agence de location de voitures, et du journaliste (M.D), qui ont été condamnés, en février dernier en première instance, à des peines de deux ans de prison ferme, assorties d’une amende de 10.000 DH chacun.

Les mis en cause sont poursuivis, chacun en ce qui le concerne, pour “participation à l’accès frauduleux au système informatique de données”, “participation délibérée à entraver le fonctionnement de ce système”, “diffusion d’images et de déclarations d’autrui sans consentement”, “diffusion de faits infondés dans le but de nuire à la vie privée d’individus et diffamation”, ainsi que pour “participation et chantage”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer