Trois modèles ont été préparés en prévision de la rentrée scolaire 2020-2021 en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique liée à la Covid-19, a annoncé dimanche le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaid Amzazi.

Le premier scénario prévoit l’adoption de l’enseignement présentiel à 100 pc en cas d’amélioration de la situation, alors que le deuxième concerne l’alternance entre enseignement présentiel et auto-enseignement en cas d’amélioration de la situation avec nécessité du respect des mesures préventives, a précisé le ministre qui était l’invité de la première chaine de télévision Al Oula.

Selon lui, le troisième scénario porte sur le recours uniquement à l’enseignement à distance si la situation épidémiologique s’aggrave.

“En coordination avec les départements notamment de la santé et de l’intérieur, et sous la supervision du chef du gouvernement, le ministère de l’éducation a décidé de combiner le deuxième et le troisième modèles en impliquant les familles dans la prise de décision”, a-t-il dit, relevant que les familles qui optent pour l’enseignement à distance seront appelées à remplir un formulaire via le système Massar ou auprès des établissements scolaires.

S’agissant du report de l’Examen régional de 1ère année du Bac, le ministre a expliqué qu’il intervient dans le contexte d’une situation épidémiologique inquiétante où les conseils de classes ont pris la décision de réussite des élèves sur la base des notes du contrôle continu en présentiel.

Bouton retour en haut de la page
Fermer